Ange Didier Huon, alias Dj Arafat : la symphonie inachevée du « Yôrôbô »

Ange Didier Huon, alias Dj Arafat, a « déposé le micro comme » on le dit dans le jargon du showbiz. Les fans de Yôrôbô ont été douchés ce 12 août par la nouvelle de sa mort. Un coup dur pour la « chine populaire » qui perd son leader charismatique.

Par sa manière de vivre, l’on avait comme l’impression que DJ Arafat avait une envie d’avoir une fin à la James Dean: Mourir jeune et demeurer immortel…A l’âge de 33 ans. Malheureusement C’est ce qui s’est produit ce 12 août 2019. Ange Didier Huon, de son vrai nom, a traversé effectivement la vie à la vitesse d’une étoile filante. A quatre mois et deux semaines de ses 33 ans, « commandant Zabra » a tiré sa révérence au grand désarroi de ses nombreux fans, avec à leur tête, le ministre d’état, ministre de la défense Hamed Bakayoko. « C’est vrai, la triste nouvelle est une réalité. « DJ Arafat » mon fils est parti.

Je me suis personnellement incliné sur sa dépouille ce matin. Je suis profondément affligé. C’est une lourde perte pour la culture africaine. J’adresse mes prières pour le repos de son âme. Je présente mes condoléances  à sa maman, ses enfants, et toute sa famille, à nous ses fans, ainsi qu’à tous les ivoiriens. Son ouvrage et son souvenir resteront à jamais gravés dans nos mémoires », a regretté le Maire d’Abobo. Né le 26 janvier 1986 à Yopougon, Ange Didier Huon, alias DJ Arafat est un chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical ivoirien. Il est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique subsaharienne et un ambassadeur du coupé-décalé. Il a eu sur la culture musicale ivoirienne une influence considérable.

Dans les débuts du mouvement coupé-décalé, le DJ officiant dans l’un des plus grands maquis abidjanais le Shangaï est repéré par le jeune producteur Roland Le Binguiste qui l’emmène en studio. C’est ainsi qu’il sort une œuvre discographique qui le révèle au grand public grâce au morceau Hommage à Jonathan en 2003 dont une partie du clip a été réalisé au Parc des Sports de Treichville avec la présence de Douk Saga et Mulukuku DJ. Très jeune, Didier Houon avait beaucoup d’amis libanais à Abidjan, qui le surnommaient sans cesse Yasser Arafat, l’ancien dirigeant du Fatah et de l’Organisation de libération de la Palestine. Car en effet, on lui attribuait le tempérament du dirigeant du Fatah. Il a décidé de faire de ce surnom son nom de scène.

DJ Arafat, en duo avec Debordo Leekunfa, sort un nouvel opus, accompagné d’une nouvelle danse appelée le « Kpangor ». Le concept et les singles qui s’ensuivent deviennent des succès sur le continent africain, du Gabon au Burkina Faso en passant par le Cameroun. Des tubes naissent dans un bref laps de temps : Kpangor, Confirmation Kpangor, Lebede 2, 25 25 Arachide, Bouddha. Ces tubes s’imposent très vite et arrivent en tête des classements congolais. Entre-temps, il sort des freestyles qui rencontrent un tel succès qu’après leurs sorties, toutes les dix minutes en moyenne, un média musical ou un maquis les diffusaient : il s’agit de Spot 2009 (août 2009), le spécial Stéphane Sessègnon et Marie-Claude Sessegnon (été 2009 en duo avec Debordo Leekunfa), Interdit aux moins de 30 ans (septembre 2009). DJ Arafat est l’un des pionniers du coupé-décalé, qu’il contribue à populariser d’abord en France puis à travers le monde. En 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et TRACE Africa.

Fils de Tina Glamour (aussi appelé Tina Spencer) et de Pierre Huon « Wompi », Ange Didier Huon a grandi avec cette image de vulgarité attribuée par les médias notamment dans les années 1990 où Tina Spencer donnait des prestations scéniques à caractère obscène. Sa mère préoccupée par ces tournées, le jeune Didier était livré à lui-même.

Dès l’âge de 11 ans, il est en proie à la drogue et au banditisme de quartiers, il est également le demi-frère de Houon Armand Stephane a.k.a TV3 DJ, Houon Severin, Houon Marie Emmanuelle, Houon Yves Raymond et Houon Franck Olivier Prince. Arafat est de l’ethnie Guéré de son père et Bété de sa mère.

Le Coupé Décalé perd son digne ambassadeur, après Douk Saga, lui aussi parti très tôt un 12 octobre 2006.

 

Laisser un commentaire