Arafat avait prevenu : « seule ma mort va régler les problèmes du coupé-décalé »

Arafat n’est plus ! C’est la triste nouvelle qui s’est abattu sur la Côte d’Ivoire depuis l’annonce faite par le média d’Etat, RTI, au journal de 13 h. A la suite de cela, des appels à l’unité ont été lancé, comme pour venir confirmé sa prédiction d’il y a quelques mois.

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes_soleil, barbe et gros plan

Le fils de « Wompi » s’en est allé rejoindre son père. 3 mois en arrière, au mois de mai précisément, Beerus Sama a réalisé un direct dans lequel il faisait des révélations troublantes. Son implication dans plusieurs clashs avait provoqué son ras-le-bol.

L’image contient peut-être : 1 personne

«Terminé ! Mais seule ma mort va régler les problèmes du coupé-décalé… Je vous ai toujours aimé ma Chine, mais Dieu est pour nous tous» avait déclaré Sao le Dictateur.

L’image contient peut-être : 3 personnes

Influenmento avait, a plusieurs reprises, affirmé être la cible d’attaques. L’atmosphère dans laquelle il faisait sa dernière tournée a témoigné de ses dires.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

Aucune affiche, aucun véritable sponsor, c’est à croire qu’il y aurait eu complot contre sa personne. En plus, il était celui qui avait donné cette dimension commercial au coupé décalé.

L’image contient peut-être : 2 personnes, plein air

Après l’annonce de son décès. Les artistes, issus du même mouvement musicale que lui, ont appelé à l’unité et à la cessation des clashs.

L’image contient peut-être : 2 personnes, barbe

Kedjevara : « On peut ne pas s’aimer mais ne nous détestons pas, nous sommes tous responsables de la mort de Dj Arafat. On l’avait tous abandonné. Il a même préparé seul son concert avec ses propres moyens, sans sponsors. Il ne méritait pas ça. Nous sommes responsable de sa mort. Aimons nous vivant. On a perdu Douk Saga. Cela ne nous a pas servi de leçon. A force de se détester nous sommes en train de perdre tous nos talents. »

 

Laisser un commentaire